Une seconde chance en cuisine

Une seconde chance en cuisine

SOCIAL-SOLIDAIRE

« Cuisine/Boulangerie mode d’emploi(s) » est un projet signé Thierry Marx.
Deux formations sont proposées: l’une en cuisine et l’autre en boulangerie.

Il y a des initiatives qui méritent d’être mise en avant.
Celle-ci mêle l’odeur de pain chaud et de croissant croustillant, l’énergie des brigades de cuisine, le bruit des casseroles, la formation professionnelle et l’action sociale.

Lancée en 2012 et sélectionnée cette année par l’Elysée parmi 15 innovations sociales, l’école « Cuisine/Boulangerie mode d’emploi(s) » est un projet signé Thierry Marx.
Le pape de la cuisine moléculaire en France ne fait pas que danser les papilles, il fait aussi vibrer l’avenir professionnel de personnes en réinsertion sociale.

Sur le principe de la seconde chance, "ce dispositif est destiné aux publics en situation de précarité économique et sociale: demandeurs d’emploi de longue durée, bénéficiaires du RSA, jeunes demandeurs d’emploi sans qualification, personnes placées sous main de justice."

Deux formations sont proposées l’une en cuisine et l’autre en boulangerie, toutes deux sur 12 semaines.
Le taux de retour à l’emploi à la sortie de l'école est de 85%, chapeau!
Les locaux de « Cuisine/Boulangerie mode d’emploi(s) » se situent dans le 20ème arrondissement de Paris. Ils combinent école et prestation traiteur pour des entreprises ayant loué l’espace.
Cela permet de réinjecter les fonds afin de financer les coûts de la formation.

Inspirant non ?
Bravo Monsieur Marx.

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BON PLAN ?
bons plans suggérés