Le luxe tend au ‘responsable’ avec kering

Le luxe tend au ‘responsable’ avec kering

DéVELOPPEMENT DURABLE / MODELa politique en matière de développement durable du groupe de luxe, Kering, a été récemment distinguée par 
le prix du "Carbon Disclosure Project"

Le secteur du luxe est souvent leader pour donner la tendance. 
Tendances de mode bien entendu mais le luxe donne aussi le ton en matière de stratégie de business, de marketing, de communication, de manière de consommer.

Stella McCartney qui conçoit des modèles en synthétiques bio, des concept stores écolos en Inde pour Puma, un packaging repensé chez Saint Laurent...
La politique en matière de développement durable du groupe français de luxe, Kering, a été récemment distinguée par le prix du "Carbon Disclosure Project". 
Cette récompense distingue le groupe dirigé par Mr Pinault parmi les dix entreprises françaises ayant reçu une note "A" pour, entre autres, leurs performances énergétiques. 
Kering a, par la même occasion, intégré le classement "A-List: The CDP Climate Performance Leadership Index 2014".

"En outre, notre présence au sein de 'A-List’ confirme notre engagement en faveur de la réduction de notre empreinte carbone et notre volonté d’intégrer les enjeux du changement climatique dans nos politiques", précise Marie-Claire Daveu, directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales de Kering. 
Plus d’informations 
ici

Ces efforts et distinctions montrent bien qu’une tendance est en marche. 
Le développement durable, l’éco-conception, l’économie d’énergie ne préoccupent plus seulement une poignée d’acteurs du marché. 
Nous ne sommes plus sur une tendance de niche mais bien une tendance de fond.

Et si le marché du luxe - certes loin d’être totalement vert - permet de confirmer la stratégie à suivre et de faire emboiter le pas à d’autres secteurs et entreprises, c’est tout bénéf pour notre planète!

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BON PLAN ?
bons plans suggérés